Attaques de requins à La Réunion : l’enquête

amputé attaque de requin réunionSur l’Ile de la Réunion, le journaliste Rémy Tezier, enquête sur les récentes attaques de requins (depuis février 2011 : 13 attaques dont 5 mortelles). Les requins ont toujours fréquenté l’île,  mais ce n’est pas dans leurs habitudes d’attaquer les hommes.
La population est en colère et chacun y va de sa propre explication : l’installation des bassins de culture, les restes de la pèche qu’on jette à l’eau, la disparition du poisson qui affamerait les requins, les constructions sur l’île, la zone de réserve qui constituerait un garde-manger pour les prédateurs, l’existence de requins déviants qui aurait pris l’habitude d’attaquer l’homme..
Pour calmer la foule, les politiques autorisent le prélèvement de quelques requins, mais les attaques continuent.
Après avoir suivi différents pistes et surtout analysé le déplacement d’individu, le journaliste arrive à la conclusion suivante : L’espèce à l’origine de la plupart des attaques est le requin-bouledogue. Des individus femelles reviennent périodiquement (entre mai et octobre) sur les côtes, certainement pour s’y reproduire. Elles ne sont pas à l’origine des attaques mais ce sont les mâles, attirés par les femelles, excités et en compétition pour la nourriture qui sont les coupables.
Un documentaire instructif réalisé par un journaliste réfléchi, à l’écoute des scientifiques et des professionnels de la mer expérimentés.

Arrête de pleurer Pénéloppe

arrete de pleurer peneloppeSpectacle du Palais des glaces enregistré en 2005.
Juliette Arnaud et Corinne Puget se retrouvent le temps d’une soirée chez Peneloppe (Christine Anglio) pour fêter l’enterrement de vie de jeune fille d’une de leur amie. Peneloppe souhaite profiter de l’occasion pour réconcilier ses deux copines, qui ne vont pourtant pas se gêner pour vider leurs sacs sans s’épargner..
Les actrices (également scénaristes) sont très énergiques, les engueulades sont impressionnantes. Et entre deux disputes, la tension retombe avec de petits passages chorégraphiés (ce n’est pas ce que je préfère) où des moments plus touchants où chacun fait le point sur sa vie, ses amours, ses espoirs, et ses déceptions.
Un succès car la pièce a été créée en 2002, adaptée en film en 2012, et les représentations au théâtre continuent en 2015..

Le procès Céline

le proces celineDocumentaire sur la vie de Céline, l’auteur controversé. Lorsque Voyage au bout de la Nuit, son oeuvre phare, est publiée en 1932, le public s’est retrouvé dans son style : une écriture proche du langage parlé, souvent un peu crue, créant une véritable cassure avec le style traditionnel.
Il était facile de voir dans cet ancien combattant -blessé durant la première guerre mondiale- un homme qui dénonçait les atrocités de la guerre.  Mais dans les romans suivants, il s’est avéré que celui qu’il n’était pas si engagé, qu’il était profondément égocentrique, désabusé du monde, et surtout anti-juif.
C’est cet antisémitisme assumé qu’on peut difficilement lui pardonner. Une homme de lettre devrait être sage, et ne pas tomber dans le piège du bouc-émissaire. En plus des textes haineux qu’il revendique, Céline aurait dénoncé durant l’occupation directement certains juifs (notamment un médecin dont il convoitait la fonction) aux autorités. Des années plus tard, après la libération, il représente donc tout ce que la France veut oublier : la collaboration. Il ne s’est jamais repentit mais en temps qu’ancien combattant, il a pu jouir d’une certaine immunité.. Il a regretté d’avoir dit tout haut ce qu’il pensait, mais n’a jamais regretté de l’avoir pensé.
Certains spécialistes de la littérature pourront qualifier son style de génial, mais il parait difficile aujourd’hui d’adhérer à un homme qui certes osait assumer ses opinions publiquement, mais qui jusqu’à la fin de sa vie est resté rempli de préjugés racistes ..

What just happened

what just happened - realisateur instableRobert De Niro est un producteur de film reconnu dans l’industrie du cinéma.
Epaulé par son associée Catherine Keener, il exerce son métier avec beaucoup de tact et de diplomatie car il doit gérer les caprices de stars têtes d’affiche comme Sean Penn et Bruce Willis, mais aussi la dépendance en drogue de Michael Wincott, un réalisateur impulsif.
Dans le dernier film de celui-ci, un chien est abattu dans la scène finale.. De Niro a bien conscience que cette scène ne va pas plaire aux associations de protection des animaux.. et que le film risque d’être rejeté par les médias et le public.. Il va donc faire pression sur lui pour lui faire revoir sa copie.
Mais pour le réalisateur, le montage est définitif. Revenir là-dessus reviendrait à trahir son oeuvre. Il reste fermé à toute tentative de négociation…
En tout cas ce film, même si à mon avis les scénario de films sont souvent mieux verrouillés en amont par les producteurs, cela permet de mieux cerner les enjeux accompagnant la sortie d’un film. On sait maintenant pourquoi Hollywood produit toujours des scénarios similaires, sans images chocs, avec souvent un happy-end prévisible, et de moins en moins d’originalité.

La pensée du producteur :

Lorsqu’on parle ou pense à film, on ne voit pas l’oeuvre, l’histoire ou l’équipe du film, on voit juste un bilan comptable..

Don Jon

Joseph Gordon-Levitt et Scarlett JohanssonFilm de Joseph Gordon-Levitt sorti en 2013, avec Joseph Gordon-Levitt, véritable addict au porno, qui cache son addiction à sa nouvelle copine, Scarlett Johansson (rien que ça).
Les personnages sont très clichés, avec une palme d’or à Tony Danza (Notre Dame est servi), en père de famille macho qui aime les belles femmes, le sport à la télé, et les repas en famille, à condition que la famille ne lui prenne pas la tête. Ces personnages très stéréotypés parviennent en tout cas à nous divertir.
Le film a été très décrié, mais on peut lui trouver un peu quelques points intérêts. L’idée qu’une femme puisse tenter de changer son homme pour l’améliorer par exemple.
Quant à la morale, ça serait : « moins on réprime le naturel, plus on s’épanouit « .. autrement dit : « fuyez les filles casses-couilles, même si elles sont jolies »
Coté réalisation sinon, j’ai bien aimé les scènes qui font prendre conscience de la routine : les repas en famille, les séances de musculation, les sorties en boite, le visionnage de film porno, la confession à l’église..
En tout cas on est loin de la comédie romantique banale, ici le cœur de cible serait plutôt masculin.

Z

Z - Costra Gavras - Jean Louis TrintignantFilm de Costa-Gavras sorti en 1969. En Grêce, Yves Montand est un député gênant dont certains aimeraient bien se débarrasser. Lors d’un discours public, deux hommes sortent de la foule et l’assassinent, malgré la vigilance de Charles Denner (vu dans L’Homme qui aimait les femmes), proche de Yves Montand.
Ensuite intervient Jean-Louis Trintignant, pugnace juge d’instruction, pour élucider l’affaire : identifier les assassins, et les commanditaires..
Ce scénario dénonce les dérives totalitaires : le danger en démocratie est de voir des forces de police non intègres, corrompus le pouvoir politique.. Pour que le pouvoir judiciaire puisse trouver et punir les coupables, il faut que la force physique (la police) soit du coté de la justice et pas du pouvoir.
Un film engagé, à l’image de cette phrase d’intro :
« Toute ressemblance avec des événements réels, des personnes mortes ou vivantes n’est pas le fait du hasard. Elle est VOLONTAIRE »