L’An 1 : des débuts difficiles

Jack Black -survitaminé et maladroit- et Michael Cera -puceau intimidé- sont les héros de cette comédie préhistorique. Forcément, la comparaison avec RRRrrrr !!! est tentante : ce film est moins ennuyant mais possède ses propres défauts.
On retiendra les nombreux parallèles religieux et les allusions sexuelles, mais malgré tous les efforts de Jack Black, ce film ne restera pas dans les annales. A éviter.

Publicités

Une réflexion sur “L’An 1 : des débuts difficiles

  1. Pingback: The Holiday « Boulimie de Culture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s