Casino Royale

Un James Bond qui sort de l’ordinaire. Daniel Craig ressemble davantage à un agent russe que britannique. Il s’attache à l’une de ses conquêtes, joue comme un pro au poker et se permet de rentrer par effraction chez M.
Bien sur, on y retrouve de l’action, une belle brune au doux nom de Eva Green, un méchant Mads Mikkelsen qui a un oeil bizarre mais malheureusement trop peu de suspense : James Bond s’en sort toujours.
Point négatif : les placements produits. Je ne citerai pas les nombreuses marques présentes à l’écran pour justement ne pas rentrer dans leur jeu, mais cela donne l’impression que ce film est une page de pub de 2h.
James Bond serait plus classe encore si il était anti-pub 🙂

Publicités

2 réflexions sur “Casino Royale

  1. Pingback: Defiance | Boulimie de Culture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s