La 25e heure

Drame : La dernière nuit de liberté de Edward Norton, trafiquant de drogue, avant qu’il ne purge une peine de prison de sept ans.
Norton n’aime pas grand monde dans ce film. Ce rôle de marginal lui permet de tenir certains propos inquiétants (assimilation des musulmans à des terroristes, ..). On ressent bien le traumatisme américain post attentats du WTC, mais j’ai trouvé ces allusions déplacées, et surtout ce film m’a paru très long.
Bref, difficile d’accrocher.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s