Ni pour, ni contre (bien au contraire)

Cédric Klapish signe ici un très bon film. La jeunette Marie Gillain est parfaite dans son rôle : d’abord cameraman innocente, elle évolue en hors-la-loi qui sait utiliser son charme pour parvenir à ses fins.
Vincent Elbaz est tout aussi bon dans le rôle du chef de bande à la tête froide, volontairement méchant. Les seconds rôles (dont Zinedine Soualem) ne sont pas en reste.

Un peu de violence, un peu de suspense, un peu de séduction, et un bon dénouement..
Bref un mélange efficace qui à de quoi ravir les adeptes des films de gangsters.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s