Les Sentiments

La routine d’un couple perturbée par l’arrivée de jeunes mariés dans la maison face à la leur.
Nathalie Baye, femme de Jean-Pierre Bacri, est ravie de l’arrivée de la fraiche Isabelle Carré et de son mari Melvil Poupaud, jeune docteur qui est sensé prendre la relève de Bacri, médecin généraliste de province.
Les couples sympathisent jusqu’à ce que les sentiments s’en mèlent, et qu’une relation commence entre Isabelle Carré et Bacri.
Bacri est ici dans son univers en retrouvant un rôle de bonhomme un peu blasé, qui va quand même reussir à séduire Isabelle Carré.
Celle-ci rentre parfaitement bien dans le rôle de la jeune femme qui se laisse tenter par cet homme d’âge mur sans mesurer toutes les conséquences de ses actes.
La fin du film est assez dure, mais permet à cette histoire de rester crédible.
Un film intéressant.

Publicités

2 réflexions sur “Les Sentiments

  1. Pingback: Laurence Anyways | Boulimie de Culture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s