Du jour au lendemain

Une idée de base intéressante (la chance surgit subitement dans la vie de cet individu lambda) qui convient parfaitement à Benoit Poelvoorde et ses mimiques.
Par contre, la suite du scénario est un peu décevante : on a du mal à comprendre cet acharnement volontaire à se saboter. C’est trop exagéré.
Certains individus s’accommodent mal au bonheur, pourquoi pas, mais de là à craquer ainsi..
Enfin bon, ça reste une comédie.
Moins bien que Podium quand même.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s