Les Larmes du soleil

Ce film est un bon gros navet.
Au fond de l’Afrique, Monica Belluci travaille pour une organisation humanitaire dans un village menacé par les rebelles.
C’est là qu’intervient Bruce Willlis, soldat héroïque, qui malgré les ordres va rester avec son équipe pour protéger la population locale..
Un film de propagande pro US, à éviter.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s