Malibooty

Un téléfilm qui ne vole pas très haut : 3 potes partent à Los Angeles pour percer dans le rap, trouver du boulot et baver devant les filles en bikini.
Des gags sont trop gros et ne font même pas rire :
– des faux billets d’Aretha Franklin au lieu de Benjamin Franklin
– le masseur-fétichiste des pieds tombe amoureux d’une beauté dont les pieds sont « pourris ».
– le timide du groupe se fait piéger et se retrouver nu et menotté en pleine rue.

Un scénario bateau, sans intérêt.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s