One + One

Un film de Godard assez inspiré.
Des scènes de répétition de « Sympathy for the devil » par les Rolling Stones sont mixées avec des passages sans rapports directs au premier abord : interview et lecture autour d’un peuple noir en révolte.
Les passages en studio avec Mick Jagger et Keith Richards sont vraiment bien (1 an avant sa mort, Brian Jones est lui un peu à l’écart du groupe). Quant au reste du film, il est un peu trop « inspiré » peut-être.

Par ailleurs, il existe deux versions de ce film, en raison d’un désaccord entre le cinéaste et les producteurs (les producteurs avaient remplacé la musique enregistrée en répétition par le titre de l’album). One + one est la version originale, dans laquelle on n’entend jamais la chanson Sympathy for the devil dans son intégralité.
A savoir aussi : Jean-Luc Godard avait soumis son projet aux Beatles, qui ont décliné son offre. Il s’est donc « rabattu » sur les Stones, pour notre plus grand bonheur.

Publicités

Une réflexion sur “One + One

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s