Omar m’a tuer

Un film lent et ennuyant dans l’ensemble.
Sami Bouajila fait un Omar très crédible, mais peu bavard. Denis Podalydès – écrivain qui se bat pour la bonne cause- est presque le seul à donner un peu de rythme.
Concernant l’affaire, on a le sentiment que l’enquête a été bâclée, qu’Omar était innocent et que les inspecteurs n’ont pas voulu aller chercher plus loin que le coupable désigné par les lettres de sang. On reste sur notre faim, déçu par un système judiciaire qui a fait l’impasse sur ce meurtre et cette inscription décidément très étrange (faute d’orthographe incompréhensible de la part d’un littéraire, et impossible à réaliser dans le noir total ?)

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s