Monsieur Batignole

Durant la seconde guerre mondiale, Edmond Batignole (Gérard Jugnot), est un commerçant parisien qui comme les autres subit l’occupation allemande. Il ne prend pas parti et essaye de s’éviter les ennuis malgré les injustices dont il est témoin, même si il supporte mal les agissement de sa femme (Michèle Garcia) qui le pousse à profiter de la situation et surtout de son futur gendre (Jean-Paul Rouve), collabo assumé. Mais lorsqu’un petit enfant juif (Simon Bernstein) sonne à sa porte, il va décider de tout faire pour lui venir en aide, même si pour cela il doit quitter sa petite situation confortable.
On peut apprécier la morale « humaine » de l’histoire (la solidarité mérite qu’on sacrifie son confort personnel). Mais le jeu des acteurs est parfois trop exagéré, les personnages trop proches de la caricature.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s