Elysium

elysium navetteFilm d’anticipation avec Matt Damon et Jodie Foster.
En 2154, la terre est si polluée que les gens très riches se sont réfugiés sur Elysium, une station orbitale dotée de sa propre atmosphère, qui gravite en orbite autour de la terre. Sur cette station paradisiaque, les gens mangent des petits fours, boivent du champagne et bénéficient de toutes les dernières technologies, pendant que sur terre, les gens bossent à l’usine, sont sans emploi ou délinquants, et que des robots font régner l’ordre froidement..
Un film très mauvais, avec un scénario qui cumule les invraisemblances : notre héros est un surhomme : un petit bandage suffira à soigner son bras cassé,  une petite nuit de sommeil est hop il récupère d’une opération où on lui a fixé une caméra dans le crane, fait des trous dans son squelette, sans parler du coup de sabre qui lui a transpercé le ventre..
Sur terre, tout le monde est pauvre, mais certains hackers ont par magie à leur disposition du matériel high tech, et même des navettes pour aller sur Elysium.. Quant aux machines à soigner, elles sont capables en 10 secondes de vous reconstruire la tête même si celle-ci a explosé aux trois quart..
Les scénaristes nous baladent, l’histoire ne tient pas debout une seule seconde. 
Les connaissances du méchant William Fichtner (Prison Break) ne peuvent être téléchargées et stockées que dans le cerveau d’un autre être humain évidement (on se demande pourquoi ils n’utilisent pas une clé USB ?) Lorsqu’une fillette atteinte de leucémie fait de gentils sourires à notre héros, les scénaristes s’arrangent bien entendu pour qu’elle se fasse soigner au final.. (Désolé pour le spoiler)
Sinon pour les scènes d’actions, on ajoute quelques effets stroboscopes, quelques longs silences « sourds » après les explosions.. des effets qu’on a déjà vu et revu.
Un blockbuster sans surprises qui n’apporte rien..
Un conseil : laissez votre cerveau de côté avant de rentrer dans la salle.
Rappelez moi de fuir les prochains films de ce réalisateur Neill Blomkamp (également réalisateur du mauvais District 9)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s