9 mois ferme

Dupontel est un taulard récidiviste et en cavale : on est loin du géniteur idéal qu’aurait souhaité Sandrine Kiberlain, jeune juge très investie dans son travail, à la carrière toute tracée et qui ne s’attendait absolument pas à se retrouver enceinte..
Lorsque Dupontel demande à Kiberlain de l’aider à le blanchir sur une affaire, mais celle va devoir choisir entre préserver son image, sa carrière, et sauver le pauvre homme qu’elle connait à peine..
Un univers à la Dupontel, (Bernie / Enfermé Dehors) avec des personnages déjantés, mais moins de violence brute et davantage de gros gags cette fois, comme lorsque Sandrine paniquée fonce toute seule dans une porte, ou lorsque la statue vient s’écraser sur la tête du malheureux juge qui s’énerve.
Des gags qui donnent du rythme mais atténuent la gravité de l’histoire, pourtant non dénuée de sens.
Présence aussi de ces « potes » de Bernie : Nicolas Marié (l’avocat qui bégaie), Philippe Uchan (le juge dragueur).. et aussi Philippe Duquesne (la Mer Monte / Bienvenue chez les Ch’tits).. et une apparition remarquée de Jean Dujardin..
PS : un film encore une fois spoilé par sa propre bande annonce (sur allociné)

Publicités

Une réflexion sur “9 mois ferme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s