Fenêtre sur cour

fenetre sur cour - James Stewart jumellesFilm d’ Alfred Hitchcock sorti en 1953.  Jeff Jefferies (James Stewart) est immobilisé chez lui. Il occupe ses journées en observant le voisinage à la fenêtre de son appartement.
Son attention est attirée par une succession de comportements étranges chez son voisin d’en face.. Jefferies se met à soupçonner celui-ci d’avoir assassiné sa femme.
Jefferies explique ensuite sa théorie à sa petite amie Lisa (
Grace Kelly) qui va bientôt l’aider à résoudre le mystère..
L’inactivité forcée du héros le cloue à son fauteuil, comme le spectateur dans une salle de cinéma.. On voit la plupart des scènes de sa position, avec des plans serrés sur son visage, la plupart du temps intrigué, voir inquiet.
Ces effets attisent la curiosité du spectateur, qui comme Jefferies à envie de découvrir la vérité. Le suspense est au rendez-vous, mais le final est tout de même un peu décevant.
A voir pour les cinéphiles.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s