Platane

platane - eric judor realisateurDe la part d’Eric Judor, on pouvait s’attendre à du grand n’importe quoi. Depuis La Tour Montparnasse infernale, le duo Eric et Ramzy avait du mal à se recycler, avec des films vraiment pas terrible comme Steak ou Halal Police d’Etat. Cette fois, on s’écarte du second degré bien lourd avec des personnages plus réalistes puisque Eric Judor -auteur, réalisateur, producteur et personnage principal de la série- interprète son propre rôle.
Suite à un accident de la route (d’où le titre Platane), Eric sort d’un long comma et doit remettre sa carrière sur pied.
Son projet de film « la môme 2.0 » est ridicule et son personnage très égocentrique a le don pour se mettre dans la merde tout seul : il prend des engagements qu’il ne peut tenir, et essaye maladroitement de manipuler son environnement pour arriver à ses fins.
Pour convaincre les producteurs ou économiser sur le budget du film, il adapte son scénario ou son casting quitte à le dénaturer. Même si c’est exagéré, ça permet de voir l’envers du décor de l’industrie du cinéma (un peu comme la série Entourage, mais en plus drôle).
Alors que la saison 1 s’essoufflait, la saison 2 repart bien, avec la présence de Ramzy, et une histoire qui tourne d’avantage autour de la vie privée -forcément un peu chaotique- de Eric.
Une série qui plaira aux fans du Eric Gnafron , ou du Eric Petit Chat (cf le spectacle au Palais des Glaces en 1997)

Advertisements

Une réflexion sur “Platane

  1. Pingback: La Tour 2 controle infernale | Boulimie de Culture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s