Confession d’un homme dangereux

Confession d'un homme dangeureuxUn film peu convaincant signé Georges Clooney, à la fois réalisateur, coproducteur et acteur dans ce film. J’ai un peu du mal avec Sam Rockwell (vu dans Choke ou l’excellent Moon) qui à mon avis ne colle pas vraiment au personnage.
Le rôle en effet demandait en effet un acteur très charismatique, dont la couverture d’homme de TV puisse être crédible. Mais quand on regarde Rockwell, on voit de suite un type torturé.
Les personnages secondaires (Drew Barrymore, Julia Robert) ne sont pas assez présents : c’est dommage, car ils auraient permis de me cerner la psychologie du personnage principal.
C’est dommage, on était pourtant intrigué par cette intro :

Mon nom est Chuck Barris. J’ai écrit des chansons pop, j’ai été producteur de télévision, j’ai inondé le petit écran d’émissions d’une terrifiante débilité. Et j’ai tué trente-trois personnes

d’autant plus qu’il s’agissait d’une histoire vraie..

Deception.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s