Le procès Céline

le proces celineDocumentaire sur la vie de Céline, l’auteur controversé. Lorsque Voyage au bout de la Nuit, son oeuvre phare, est publiée en 1932, le public s’est retrouvé dans son style : une écriture proche du langage parlé, souvent un peu crue, créant une véritable cassure avec le style traditionnel.
Il était facile de voir dans cet ancien combattant -blessé durant la première guerre mondiale- un homme qui dénonçait les atrocités de la guerre.  Mais dans les romans suivants, il s’est avéré que celui qu’il n’était pas si engagé, qu’il était profondément égocentrique, désabusé du monde, et surtout anti-juif.
C’est cet antisémitisme assumé qu’on peut difficilement lui pardonner. Une homme de lettre devrait être sage, et ne pas tomber dans le piège du bouc-émissaire. En plus des textes haineux qu’il revendique, Céline aurait dénoncé durant l’occupation directement certains juifs (notamment un médecin dont il convoitait la fonction) aux autorités. Des années plus tard, après la libération, il représente donc tout ce que la France veut oublier : la collaboration. Il ne s’est jamais repentit mais en temps qu’ancien combattant, il a pu jouir d’une certaine immunité.. Il a regretté d’avoir dit tout haut ce qu’il pensait, mais n’a jamais regretté de l’avoir pensé.
Certains spécialistes de la littérature pourront qualifier son style de génial, mais il parait difficile aujourd’hui d’adhérer à un homme qui certes osait assumer ses opinions publiquement, mais qui jusqu’à la fin de sa vie est resté rempli de préjugés racistes ..

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s