Love Actually

love actually - hugh grantUne comédie romantique pleine de bons sentiments. Un Hugh Grant (Quatre mariages et un enterrement, Coup de foudre à Notting Hill) en premier ministre qui fait des pas de danse et qui a un coup de cœur pour une de ces secrétaires, un Liam Neeson (Taken) sans prise d’otage cette fois-ci, veuf et père du jeune Thomas Sangster (Game of Thrones) étonnamment mature pour ses 8 ans, et désespérément amoureux d’une fille de son école..
La musique est un peu lourde à supporter (surtout le tube « Christmas is all Around« ) mais c’est plutôt bien conçu. Les envolées sentimentales sont heureusement atténuées par des blagues un peu crues de Bill Nighy (Good Morning England) un rockeur ex-junkie reconverti dans la chanson populaire, les aspirations d’un jeune qui part à la découverte des Amériques et surtout des américaines, et les tentations auquel un vieux couple doit faire face..
La moralité « Profitez de Noël pour dire aux gens que vous aimez que vous les aimez » fera mouche à coup sûr surtout si vous profitez d’une énième rediffusion TV qui a traditionnellement lieu quelques jours avant Noël (le film date de 2003, et oui, déjà).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s