Gone Girl

ben affleck gone girlFilm de David Fincher, également réalisateur des très bons The Game, Fight Club, Seven..
Ben Affleck a le rôle du mari dépassé par les événements, et il n’est pas trop mauvais pour une fois.
Alors qu’il semble mener une petite vie calme et tranquille avec sa femme (Rosamund Pike), celle-ci disparaît, et très vite, un faisceau de preuves l’accable et il devient le suspect numéro Un..
Ici on réfléchit à l’importance des apparences (thème déjà présent dans  The Social Network), qui prennent presque le dessus sur la réalité des faits : Au lieu de coopérer avec la police, lui essaye avant tout de « préserver son image » de mari idéal. Sa sœur lui reproche de ne pas « avoir l’air » assez triste à la conférence de presse. Son avocat (Tyler Perry) lui donne des conseils pour éviter de se mettre à dos l’ « opinion publique ».. Quant à la scène de fin, qui arrive après un twist que je trouve particulièrement peu crédible, c’est encore une fois le monde des apparences qui prime sur le reste..
Un film qui commence comme un thriller basique, pas loin de basculer en mode torride à la Basic Instinct.. En tout cas, ca plaira aux amateurs de manipulations et même si c’est parfois un peu tiré par les cheveux, on ne s’ennuie pas malgré la longueur (2h30).

Publicités

Une réflexion sur “Gone Girl

  1. Pingback: Arretez-moi là | Boulimie de Culture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s