Interstellar

interstellarUne aventure spatiale à la Christopher Nolan (Inception) qui joue avec la relation au temps dans l’espace.
Ce scénario nous laisse bien souvent dubitatif. D’abord le héros (Matthew McConaughey) est un fermier autour de la quarantaine, mais il est quand même choisi pour piloter un engin spatial qui doit coûter des milliards. Ensuite, vient la partie dans l’espace.. Et sans trop en revéler sur l’histoire, ce qui se produit est vraiment de l’ordre de l’impossible.
Mais peu importe, puisqu’il s’agit avant tout d’un film à spectacle comme sait les faire Nolan, et que de toute façon c’est de la SF donc évidement il a carte blanche sur le côté réaliste.
Reste la musique assourdissante de Hans Zimmer, qui vient bien renforcer des moments d’émotions et aussi, c’est assez rare pour être noté, un Matt Damon dans un personnage de méchant..
Un second visionnage sera sans doute nécessaire pour bien cerner tous les détails de ce scénario tiré par les cheveux..

Publicités

Une réflexion sur “Interstellar

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s