Notre jour viendra

notre jour viendraPremier long métrage de Romain Gavras sorti en 2010 et produit par Vincent Cassel, décidément très investit dans le collectif Kourtrajmé dont fait également parti le jeune réalisateur Kim Chapiron.
Dans ce film, le jeune Olivier Barthelemy et le vieux Vincent Cassel forment un duo explosif. Le premier a toujours été victime de brimades à cause -entre autre- de sa couleur de cheveux. Il est un peu à coté de la plaque, se pose des questions sur sa sexualité et se considère désormais comme le messie des roux. Le second est un adulte anti-conformiste, menteur et provocant, qui va donner l’opportunité au premier de vivre ses premières fois : sa première baston, sa première fois avec une fille.. Il ne recherche ni l’argent, ni le sexe. Il ne sait pas pourquoi il s’attache à ce gamin paumé, à part peut-être moins qu’il ne cherche qu’à mettre du piment dans sa propre vie. La fougue et la folie du premier viennent ainsi combler l’ennui du second.
On retrouve la touche violente de Romain Gavras (qui s’est fait remarqué  avec les clips de Stress du groupe Justice et de Born Free de M.I.A). Vincent Cassel, après quelques aventure de cinéma aseptisé d’Hollywood, retrouve ses premiers amours et la transgression de Dobermann et de La Haine.
Je ne suis pas du tout fan de violence gratuite, mais dans ce film, il y a un esprit de révolte, une volonté de choquer le bien-pensant, et la notion d’initiation est intéressante : le vieux donne carte blanche au jeune (plus concrètement, il lui confie sa carte bleue) pour faire ce que bon lui semble. Une idée séduisante, en théorie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s