Paris, Texas

Paris, Texas - enfant blondFilm de Wim Wenders sorti en 1984.
Dean Stockwell (Code Quantum) reçoit un coup de téléphone surprenant. On vient de retrouver son frère Harry Dean Stanton qui avait disparu depuis 4 ans.. Celui-ci avait entrepris une traversée du désert, au sens propre comme au figuré, et il va falloir de la patience et de l’attention pour aider Harry à reprendre sa vie en main.
Le film est très long à commencer, il faut donc s’accrocher dans la première heure aux allures de Bagdad Café, avec des plans sur le désert et des silences pesants. Puis vient la seconde partie, très émouvante, qui révèle des personnages à la psychologie très travaillée. Si l’histoire est dramatique, c’est malgré la volonté de chacun, car tous veulent que la situation s’arrange, personne ne pense qu’à lui, et au contraire on ressent beaucoup d’amour, d’empathie, d’altruisme, d’humanité.
Une belle histoire qui mérite sa Palme d’or au Festival de Cannes 1984.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s