Que ma joie demeure

Alexandre Astier - Que ma joie demeureSpectacle d’Alexandre Astier enregistré en 2012 dans lequel il joue le rôle de Jean-Sébastien Bach. Entre les leçons de musique qu’il donne à reculon, la composition d’un morceau inspiré par des miettes de brioches, l’inspection de l’orgue du village squatté par des abeilles, son avis sur sa surdité arrivante ou les décès prématurés de ses enfants, on perçoit un personnage talentueux, passionné par la musique, mais entouré d’ignorants à son grand désarroi (comme le roi Arthur dans la série Kamelot d’ailleurs).
Ce spectacle pour qu’Alexandre Astier a le sens du rythme, et on sait bien que dans l’humour, le rythme est important..

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s