Apocalypto

apocalypto - incasFilm d’action qui prend aux tripes. On identifie la touche « Mel Gilbson » par les scènes de torture, qu’il a l’air d’affectionner particulièrement. Les dialogues sont certes un peu bateau, notamment en ce qui concerne la communication père-fils, mais l’intérêt réside surtout dans les scènes d’action, dans la deuxième partie du film. On verra des références à Hergé (la scène de l’éclipse de l’album le temple du soleil) et on pensera au film le Fugitif (course poursuite dans les chutes d’eau)..
Un film à regarder de préférence sur un grand écran, avec une bonne sono.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s