Ida

ida1962. Ida est une jeune femme polonaise. Elle a grandit dans un couvent et se prepare à s’engager dans les ordres. Avant de franchir ce pas, elle est encouragée à contacter sa tante qu’elle ne connait pas, et avec qui elle découvre ses origines : elle est issue d’une famille juive dont les membres ont été assassinés pendant la guerre.
Ce film est en noir et blanc, les personnages sont calmes, à l’excession de la tante qui refuse de se taire et au contraire ne peut rester calme. La plupart des plans sont statiques, le silence très présent est parfois coupé d’une musique classique, ce qui renforce le côté tragique de ce lourd passé. Mais peut-on se reconstruire et mener une vie ‘normale’ quand on fait parti des victimes ? quand on est personnellement touché par les atrocités de la guerre ? Est-ce que l’oubli -que ce soit par une consommation excessive d’alcool ou par un retrait volontaire de la société- est la seule des solutions pour continuer à vivre ?
La solution de la lutte pour la vérité (choisie par la tante) semble être vouée à l’echec lorsque tous le monde cherche justement à oublier la réalité pour continuer à vivre.
Un style lent et de belles images qui font penser à du Win Wenders.
Une histoire touchante qui a reçu l’Oscar du meilleur film etranger 2015.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s