Minuit dans le jardin du bien et du mal

Minuit dans le jardin du bien et du malUn bon Kevin Spacey comme d’habitude mais une histoire lente a se mettre en place, avec beaucoup d’éléments superflus. Les personnages homos ou bisexuels sont surjoués. L’hetero quand a lui seduit la belle blonde sans trop d’effort. L’intérêt se concentre dans un coup de théâtre lors du procès (preuve autour de la légitime défense). Quant a la partie vaudou, c’est tellement ridicule quand ca en est risible. Décevant de la part de Clint Eastwood.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s