Spartacus

i am spartacusDu grand spectacle. Kirk Douglas est un héros humble, solidaire, dénué d’orgueil, qui se supporte pas l’injustice mais qui sait contenir son agressivité. L’intelligence se mesure ici dans la capacité à se contrôler, et non pas dans l’impulsivité et la force brute. Une grande oeuvre de Kubrick, placéé dans un contexte historique intéeressant (avenement de l’Empire Romain), plusieurs milliers de figurants, des plans magnifiques. Petit regret tout de meme sur la scène finale de Spartacus agonisant qui a le temps de voir sa femme et son fils s’enfuir, libres.. C’est peu crédible à mon goût.

Feast of friends

feast-of-friendsDocumentaire sur les Doors, tourné en 1968, produit par les Doors eux-mêmes. La caméra se fixe essentiellement sur l’hypnotique Jim Morrison, souvent accompagné des autres membres du groupe John Densmore (piano) et Robby Krieger (guitare).
Nous les suivons notament lors d’un concert où des fans se ruent sur scène tel des zombies, avec des policiers débordés qui tentent de les repousser. Ensuite une séance de répétition / improvisation, avec un piano, un canapé et des grouppies.
Et enfin une interprétention live de The End, où Jim Morrison nous fait son rituel scénique, tel un shaman, en transe, il chante, il crie, il danse (et il parle d’une mite égarée sur scène).
La consommation de drogue est source d’inspiration, très clairement, mais lorsqu’on le voit se redresser pour saluer à la fin du spectable, on se demande si il n’y a pas une part de simulation dans son état de transe.
Un personnage, une musique, une époque.

The Lobster

colin-farrell-the-lobsterThe Lobster est  un film absurde.
Dans une réalité parallèle, être célibataire est interdit. La police demande les papiers des gens qui se promènent seuls pour vérifier qu’ils sont en couple, et lorsque c’est le cas, ils sont envoyés dans une institution qui leur laisse 45 jours pour trouver l’âme sœur, un délai au bout duquel ils sont transformés en animaux.
Mais la rébellion s’organise dans la forêt, où les célibataires vivent à l’écart, mais là aussi les règles de vie en communauté sont assez strictes..
L’histoire est farfelue, on décroche facilement, mais on réfléchit sur cette norme sociale du célibat et on s’amuse des nombreux clin d’oeil : la danse sur de la musique électronique chacun dans son coin, les parents pour qui on s’invite une vie, le centre d’intérêt qu’on cherche chez son partenaire, l’enfant qui est là pour atténuer les conflits, les personnages des deux meilleures amies, de la femme insensible, les codes de communication cachés en public, la jalousie qui rend agressif, l’amour qui rend aveugle..

Rudolf Noureev – Le Saut vers la liberté

aeroport-rudolf-noureev1961. Guerre froide. Le danseur étoile russe Rudolf Noureev est à Paris pour quelques représentations. Il apprécie la ville, les gens qu’il rencontre et surtout la sensation de liberté (pré 68) qui plane, et qui contraste avec son URSS natal. Malgré la surveillence du KGB, il va faire le grand saut en s’echappant le jour du départ à l’aéroport, la seule solution pour lui pour rester en France, avec ses nouveaux amis.
Cette reconstitution manque d’images d’archive. Beaucoup d’interviews de gens qui l’ont connu à l’époque, d’anecdote, mais on aurait aimé plus d’images sur l’homme, notamment sur scène.

Hyperconnectés : le cerveau en surcharge

poutre-ecoleMise en situation :
Vous ouvrez votre messagerie professionnelle, et décidez de traiter l’un des mails. Vous ouvrez votre navigateur pour aller chercher une information. Entre temps vous recevez un message urgent via messagerie directe d’un collègue, puis une notification LeMonde sur votre portable, et enfin un message de votre petite amie.
Résultat : au retour sur le navigateur, vous avez oublié votre but premier, et l’objet du mail sur lequel vous étiez.
Si cette situation vous parle, ce documentaire est fait pour vous, car il vous rassurera : vous n’êtes pas le seul, ces problèmes de concentration sont liés aux nouvelles technologies.
Vous êtes surstimulés et devez (ré)apprendre à vous concentrer pour être plus efficace.
A garder en tête, l’exercice de la poutre, où il faut absolument rester concentré jusqu’au bout pour la traverser sans tomber..
Intéressant également en terme de fonctionnement cognitif.

Pauline

pauline - court metrageCourt métrage qui fait réfléchir sur l’homophobie.
Une jeune fille (Anaïs Demoustier) se confie, allongée. Sa première expérience hétérosexuelle fut une déception, puis vinrent les moqueries.. et la passivité de son parents.
Un récit touchant sortie en 2009 dans le cadre du concours Jeune et homo sous le regard des autres
A voir sur youtube : https://www.youtube.com/watch?v=gUHyJjiouUw