Robin des Bois, prince des voleurs

Un classique de mon enfance, puisque ce film est l’un des premiers que je me souviens avoir vu au cinéma.

A l’affiche : Kevin Costner, le maître de la flèche, et Morgan Freeman qui maniait un sabre très courbé.

Construire des cabanes dans la forêt, se fabriquer des armes et monter des guet-apens pour récupérer l’argent volé aux paysans, sans oublier de séduire la belle Marianne, tout un programme..

L’ayant revu récemment, je regrette cependant l’exagération des « méchants » du film : le shérif semble plus débile que machiavélique et la sorcière avec sa bave de crapaud apporte un coté mystique qui font perdre de la crédibilité à l’histoire.

De bons souvenirs tout même.

Publicités

Star Trek

Une bonne surprise finalement.

Ayant une image assez vieillotte de la série, je m’attendais au pire.

Finalement on passe un bon moment à voyager dans les étoiles et dans le temps.

J’ai bien aimé retrouver Zachary Quinto (de Heroes) aussi, ça aide.

Heroes

Une de ces séries où on accroche très facilement.

La saison 1 est pleine de découvertes, avec des super-pouvoirs plus ou moins utiles..

Après une saison 2 écourtée pour cause de grève des scénaristes, on a un peu de mal à suivre..

J’ai surtout eu du mal à gober cette inversion des rôles avec le grand méchant Sylar (Zachary Quinto) qui devient subitement gentil..

Les amateurs de super-pouvoirs apprécieront néanmoins..

Next

Nicolas Cage, Julianne Moore, pouquoi pas. Avec Jessica Biel pour le coté sexy, le casting était pourtant prometteur.

Les 15 premières minutes sont bien rythmées et amusantes, grâce au concept innovant du « don de voyance à court terme ».

Passé cette surprise initiale, on commence à s’ennuyer, sans doute à cause des personnages sans intérêts.

A éviter.

Le Joueur de Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski

Roman.
Un jeune russe est amoureux d’une fille qui l’ignore.

De plus en plus passionné par la roulette, il jouera d’abord pour l’étonner, puis deviendra assez vite addict ..

 

Une critique plus complète sur mon Blog de Poker

 

Choke de Chuck Palahniuk

Sexoolique travaillant dans un « musée vivant », Victor fait semblant de s’étouffer pour ensuite arnaquer ses sauveurs.

Sa mère mourante, il tache d’obtenir des réponses sur ses origines..
Ne pas se fier à la couverture qui pourrait presque faire passer ce livre pour une oeuvre pieuse..

L’auteur de Fight Club a indéniablement un esprit très fertile.