La Conquête

conquete-sarkozyCe film revient sur les années 2002 – 2007, durant lesquels Nicolas Sarkozy -interprété par Denis Podalydès- a gravi les échelons politiques pour parvenir au sommet et devenir Président de la République.
Denis Podalydès s’en sort bien. Bernard Le Coq -dans le rôle de Jacques Chirac- aussi. Mais pour les autres protagonistes de l’histoire, on voit d’avantage les acteurs faisant des imitations que les personnages à l’action.
Les dialogues semblent trop directs pour être crédibles, et finalement Sarkozy -que je ne tiens pas particulièrement dans mon cœur- s’en sort avec la tête haute, surclassant ‘naturellement’ ses compétiteurs.
Bof donc. Mieux que cette biographie sélective, intéressez-vous au documentaire Le President et le Dictateur, ou au reportage d’Envoyé Spécial sur l’affaire Bygmalion (dispo sur youtube) qui nous donne à voir un autre aspect du personnage.

 

 

 

The Lobster

colin-farrell-the-lobsterThe Lobster est  un film absurde.
Dans une réalité parallèle, être célibataire est interdit. La police demande les papiers des gens qui se promènent seuls pour vérifier qu’ils sont en couple, et lorsque c’est le cas, ils sont envoyés dans une institution qui leur laisse 45 jours pour trouver l’âme sœur, un délai au bout duquel ils sont transformés en animaux.
Mais la rébellion s’organise dans la forêt, où les célibataires vivent à l’écart, mais là aussi les règles de vie en communauté sont assez strictes..
L’histoire est farfelue, on décroche facilement, mais on réfléchit sur cette norme sociale du célibat et on s’amuse des nombreux clin d’oeil : la danse sur de la musique électronique chacun dans son coin, les parents pour qui on s’invite une vie, le centre d’intérêt qu’on cherche chez son partenaire, l’enfant qui est là pour atténuer les conflits, les personnages des deux meilleures amies, de la femme insensible, les codes de communication cachés en public, la jalousie qui rend agressif, l’amour qui rend aveugle..

Ida

ida1962. Ida est une jeune femme polonaise. Elle a grandit dans un couvent et se prepare à s’engager dans les ordres. Avant de franchir ce pas, elle est encouragée à contacter sa tante qu’elle ne connait pas, et avec qui elle découvre ses origines : elle est issue d’une famille juive dont les membres ont été assassinés pendant la guerre.
Ce film est en noir et blanc, les personnages sont calmes, à l’excession de la tante qui refuse de se taire et au contraire ne peut rester calme. La plupart des plans sont statiques, le silence très présent est parfois coupé d’une musique classique, ce qui renforce le côté tragique de ce lourd passé. Mais peut-on se reconstruire et mener une vie ‘normale’ quand on fait parti des victimes ? quand on est personnellement touché par les atrocités de la guerre ? Est-ce que l’oubli -que ce soit par une consommation excessive d’alcool ou par un retrait volontaire de la société- est la seule des solutions pour continuer à vivre ?
La solution de la lutte pour la vérité (choisie par la tante) semble être vouée à l’echec lorsque tous le monde cherche justement à oublier la réalité pour continuer à vivre.
Un style lent et de belles images qui font penser à du Win Wenders.
Une histoire touchante qui a reçu l’Oscar du meilleur film etranger 2015.

Rudolf Noureev – Le Saut vers la liberté

aeroport-rudolf-noureev1961. Guerre froide. Le danseur étoile russe Rudolf Noureev est à Paris pour quelques représentations. Il apprécie la ville, les gens qu’il rencontre et surtout la sensation de liberté (pré 68) qui plane, et qui contraste avec son URSS natal. Malgré la surveillence du KGB, il va faire le grand saut en s’echappant le jour du départ à l’aéroport, la seule solution pour lui pour rester en France, avec ses nouveaux amis.
Cette reconstitution manque d’images d’archive. Beaucoup d’interviews de gens qui l’ont connu à l’époque, d’anecdote, mais on aurait aimé plus d’images sur l’homme, notamment sur scène.

Hyperconnectés : le cerveau en surcharge

poutre-ecoleMise en situation :
Vous ouvrez votre messagerie professionnelle, et décidez de traiter l’un des mails. Vous ouvrez votre navigateur pour aller chercher une information. Entre temps vous recevez un message urgent via messagerie directe d’un collègue, puis une notification LeMonde sur votre portable, et enfin un message de votre petite amie.
Résultat : au retour sur le navigateur, vous avez oublié votre but premier, et l’objet du mail sur lequel vous étiez.
Si cette situation vous parle, ce documentaire est fait pour vous, car il vous rassurera : vous n’êtes pas le seul, ces problèmes de concentration sont liés aux nouvelles technologies.
Vous êtes surstimulés et devez (ré)apprendre à vous concentrer pour être plus efficace.
A garder en tête, l’exercice de la poutre, où il faut absolument rester concentré jusqu’au bout pour la traverser sans tomber..
Intéressant également en terme de fonctionnement cognitif.

La Reine Margot

la reine margot - adjaniLa belle et fougueuse Margot (Isabelle Adjani) est l’une des filles de la dynastie catholique des capétiens.
Elle est mariée un peu contre son gré au protestant Henri de Navarre -futur Henri IV- (Daniel Auteuil) dans le but d’apaiser les tensions de religions.
Mais celà n’empechera pas la nuit de la Saint Barthélemy commandé par le faible roi Charles IX (Jean Luc Anglade), influencé par la redoutable et cruelle Catherine de Medicis.
Certains passages sont romancés, notamment le personnage de La Môle (Vincent Pérez), qui a une relation singulière avec son meilleur ennemi, ainsi qu’une histoire d’amour passionnelle avec la reine Margot..
Ce film historique nous rappelle qu’à l’époque, la vie était bien fragile, surtout dans les familles au pouvoir où un empoisonnement -accidentel- n’était pas chose surprenante..