Le bonheur est dans le pré

Le destin tend la main à Michel Serrault en lui donnant l’opportunité d’aller refaire sa vie à la campagne, loin de sa femme embourgeoisée Sabine Azéma et sa vie stressante de citadin.

Son pote Eddy Mitchell est là pour le pousser à saisir sa chance, tout en décoinçant la Sabine laissée seule (la scène de la voiture m’avait assez marquée à l’époque)

Mais Michel n’est pas jaloux. Il s’épanouit dans son coin, et redécouvre la simplicité de vivre, loin de ses tracas.

L’intrigue autour du passé du disparu n’est qu’accessoire, car on aura bien retenu le message : oui, le bonheur est dans le pré.

Publicités

3 réflexions sur “Le bonheur est dans le pré

  1. Pingback: L’Oncle Charles | Boulimie de Culture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s