Go Go Tales

go go tales - william dafoeFilm d’Abel Ferrara (réalisateur du sulfureux Welcome to New York) sorti en 2008.
L’histoire se déroule dans une boite de strip-tease menacée de fermeture. Ce lieu est géré par Ray Ruby (Willem Dafoe), qui est un beau parleur que tout le monde aime plutôt bien, mais dont le gros défaut est d’être un addict à la loterie. Aidé par son comptable, il joue les salaires de ses employés et la survie de l’établissement au loto.
Au sein de l’établissement, les employés ignore tout de son addiction et sont solidaires. Quelques uns se plaignent de leur statut, des salaires en retard, mais ils s’investissent dans la boite, tous ensemble dans un but commun : faire venir des clients, les inciter à rester pour les délester d’un maximum d’argent. A noter aussi la propriétaire, qui vient souvent visiter les lieux, et qui menace de fermer l’établissement pour récupérer les locaux..  Cet équilibre semble vraiment instable, mais par miracle, le spectacle est toujours assuré.
J’ai vu dans ce film une critique du monde de l’entreprise moderne. L’argent est le centre des préoccupation de tous. Les actionnaires  (incarnés par la propriétaire) sont avides et exigeants, des salariés (les danseuses) nombrilistes ne pensent qu’à leur confort, leur carrière, et leur porte-monnaie, et le gérant immature joue avec les gains de l’entreprise sans trop s’inquiéter, tout en parlant de crise pour que tout le monde continue à se donner à fond.
Une comédie qui fait réfléchir, mais plus proche du sordide que de la franche rigolade.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s